Qu'est-ce-que le "chômage énergie" et qui peut en bénéficier ?

Une chronique de Bruno Wattenbergh, éditorialiste économique pour LN24.

La Libre Eco
Qu'est-ce-que le "chômage énergie" et qui peut en bénéficier ?
©Shutterstock

Face à la crise énergétique sans précédent que nous connaissons actuellement, le gouvernement fédéral a annoncé la création d'une nouvelle forme de chômage temporaire : le "chômage énergie". Concrètement, la mesure bénéficiera aux entreprises qui pourront démontrer que leurs coûts liés aux achats de produits énergétiques représentent au moins 3% de leurs coûts de production, mais aussi que leur facture énergétique a doublé entre 2021 et 2022.

Cette forme de chômage pourra profiter tant aux employés qu'aux ouvriers. Ils bénéficieront alors des allocations de l'ONEM égales à 70% de leur rémunération, à la place de 65% aujourd’hui. Toutefois, cette rémunération est plafonnée à 3 075,04 euros bruts par mois.

La mesure était attendue. Comme le démontrait récemmentune étude du prestataire de services RH SD Worx, "une petite et moyenne entreprise (PME) sur cinq dans l'industrie et la construction compte faire appel au chômage temporaire énergie".