Tech : les femmes occupent à peine 1 emploi sur 5 en Europe

Et seulement 8% dans les domaines qui recrutent le plus comme le Cloud ou les DevOps.

La Libre Eco
Femme ordinateur.
Femme ordinateur. ©Copyright (c) 2016 Undrey/Shutterstock. No use without permission.

"Lors de l'enseignement primaire et secondaire, rien n'indique que les garçons sont meilleurs en mathématiques ou en informatique que leurs camarades de classe de sexe féminin", déclare d'emblée Melanie Krawina, consultante chez McKinsey. Malgré cette parité, la proportion des jeunes filles qui s'inscrivent ensuite à des programmes STEM chute de façon spectaculaire.

Selon la nouvelle étude réalisée par le cabinet de conseil en gestion McKinsey, les femmes n’occupent en effet que 22% des emplois tech en Europe. Les femmes ne représentent que 38% des diplômés dans les études STEM, et des différences importantes existent entre les États membres de l'Union européenne.

Alors que les pays nordiques et les pays d'Europe de l'Est ont presque atteint la parité hommes-femmes dans les études STEM, le reste de l’Europe est loin derrière. Les pays qui obtiennent les meilleurs résultats sont la Grèce (41 %) et la Suède (41 %). La Belgique ne se classe que 25ème sur 27 (23 %), devançant uniquement l'Allemagne (22%) et l'Espagne (13%). Cette très faible proportion est susceptible de créer une spirale négative auto-réalisatrice : les femmes ont tendance à être plus isolées pendant leurs études en STEM, et sont donc plus susceptibles de ne pas poursuivre leurs études jusqu’à l’obtention de leur diplôme.

Finalement, d'après l'étude, doubler le pourcentage de femmes dans les emplois tech pour atteindre 45% d'ici 2027 pourrait renforcer les capacités d’innovation et la compétitivité européennes et augmenter le PIB de l'Europe jusqu'à 600 milliards d'euros.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...