Emploi / RH Le groupe de maisons de repos bloque les discussions avec les syndicats, qui passent à l’action.

"La richesse des maisons de repos d’Armonea, c’est son personnel. Tout ce que la direction met sur la table, c’est ridicule." Wojciech Kacprzycki, secrétaire permanent CNE, se montre indigné face au refus du groupe de répondre aux demandes des syndicats. Raison pour laquelle un rassemblement sera organisé ce 8 mai devant la résidence "Les Terrasses du Bois" à Bruxelles. "Le gâteau des actionnaires est gros, et pourtant ils ne veulent pas le partager !…. alors qu’on discute pour des miettes", soulignent les syndicats socialiste et chrétien dans leur tract.

(...)