A cause de l'impact sur les sous-traitants, il ne fait pas de doute que la restructuration chez VW Forest ne se "limitera" pas à la perte d'environ 4 000 emplois.

D'après le modèle (datant de 2000 et qui reprend 60 secteurs) mis au point par le Bureau du Plan, le multiplicateur à appliquer pour le secteur des assemblages de voitures est de 243 pc. Ce qui signifierait que le total des emplois touchés en Belgique devrait s'élever autour de 9 720 si l'on part sur 4 000 emplois perdus à VW Forest.

Le multiplicateur dans le secteur de l'assemblage de voitures est assez élevé comparativement à d'autres activités.

Il est encore plus élevé dans un secteur comme les banques étant donné que la partie du travail importée en dehors de la Belgique est très faible.

© La Libre Belgique 2006