Leur avion en direction d'Oujda a connu un problème technique en plein vol.

Les passagers du vol TUI Fly Charleroi-Oujda, au Maroc, ont eu une sacrée frayeur ce mardi matin.

"Nous avons décollé vers 07h05 et tout était normal au décollage. Mais après 40 minutes de vol, on nous a annoncé qu'on devait faire demi-tour et atterrir à Brussels Airport suite à un problème technique", confie Youssef Hamdaoui, l'un des 137 passagers qui a été contacté par La DH. "Tous les passagers, dont des enfants, personnes âgées ou personnes handicapées, étaient paniqués."

"Une fois à Bruxelles, on nous a signalé que le problème devait se résoudre dans l'heure. Et effectivement, une heure plus tard, le commandant de bord nous rassurait, affirmant que le problème était résolu. Après l'allumage des moteurs, nous étions prêts à décoller lorsque nous avons à nouveau dû faire demi-tour suite à un autre souci technique. Nous avons alors tous été débarqués", poursuit Youssef, qui souligne le service et le professionnalisme dont a fait preuve TUI Fly lors de cet incident.

Contactée par La DH, la porte-parole de la compagnie aérienne confirme l'information. "L'avion a décollé de Charleroi et a dû atterrir à Bruxelles suite à un problème technique. Le fait est qu'on a des règles assez strictes au niveau du temps de travail des équipages et ce temps de travail était dépassé. On a donc dû changer d'équipage ce qui a amené un retard supplémentaire", explique Sarah Saucin.

"La panne a ensuite pu être réparée mais au moment du décollage, une seconde panne s'est produite et l'avion est resté cloué au sol. Les 137 passagers ont alors été débarqués et nous leur avons offert des boissons, des gaufres, ainsi que des bons pour des repas d'une valeur de 9,5 euros. L'avion a finalement pu décoller à 13h30 avec environ 6h30 de retard", conclut Sarah Saucin.