La Ville de Bruxelles vient de dégager un million d'euros d'aide pour les bars et cafés installés sur son territoire. Comment ? En octroyant une prime unique de 2 000 euros pour les bars, cafés et boites de nuit obligées de fermer.

Par ailleurs, la régie foncière et le CPAS vont exonérer pour au moins un mois les locataires qui doivent fermer. "Nous appelons les propriétaires privés et les brasseurs à faire de même. Il y va d’une solidarité logique entre locataires et bailleurs", lance la Ville, qui va également exonérer les loyers des buvettes des infrastructures sportives de la Ville de Bruxelles.

Enfin, "les commerçants ou employés ou ouvriers de ces cafés et bars (serveurs, plongeurs, nettoyeurs, barmen, etc.) en difficultés financières habitants le territoire communal peuvent se tourner vers un service du CPAS dédié aux conséquences de la crise Covid-19, joignable au 0800 35 237.