Le groupe automobile allemand Volkswagen a donné vendredi des détails sur son vaste plan de restructuration, qui pourrait toucher jusqu'à 20.000 salariés sur trois ans.

«Sur les trois prochaines années, près de 20.000 emplois pourraient être affectés dans la marque Volkswagen, directement et indirectement», déclare le groupe dans un communiqué.

Volkswagen avait déjà annoncé en septembre dernier qu'il allait supprimer plusieurs milliers d'emplois.

Dans le détail, le groupe allemand veut améliorer la productivité de ses différentes usines, réorganiser ses usines de composants, réduire les coûts de production et mobiliser 100 pc de ses capacités d'utilisation.

Le groupe allemand a parallèlement publié ses principaux chiffres sur l'exercice 2005.

Grâce aux réductions de coûts, le bénéfice net a grimpé de 60,7 pc à 1,12 milliard d'euros, pour un chiffre d'affaires de 95,26 milliards d'euros, en hausse de 7,1 pc.

Le bénéfice d'exploitation hors exceptionnels, qui sert d'étalon pour les prévisions internes du groupe, a bondi de 54,3 pc à 3,14 milliards d'euros.

Pour l'exercice 2006, Volkswagen vise une nouvelle hausse du bénéfice d'exploitation hors exceptionnels et une «légère hausse» du chiffre d'affaires.