Plus de 44 vols annulés à Bruxelles-National ce jeudi

La journée de jeudi devrait être aussi perturbée que celle de mercredi à l'aéroport de Bruxelles-National. En effet, d'ici 14H, 44 vols intra-européens seront annulés tandis que 24 vols seront assurés normalement. Les vols long courrier seront eux assurés normalement. Les services catering et bagages restent fortement perturbés en raison des actions du personnel de Sabena. En ce qui concerne les bagages, les passagers en partance sur des vols européens doivent porter leurs baggages jusqu'à l'avion. C'est également le cas sur certains vols dans le sens des retours.

V.S. et S.Vdd.
Plus de 44 vols annulés à Bruxelles-National ce jeudi
©BELGA

DERNIERES MINUTES

En raison de perturbations au niveau du département des bagages et du service catering à l'aéroport de Bruxelles-National, la direction de la Sabena a décidé d'opérer "un nombre réduit de vols sur l'Europe", a indiqué jeudi matin Olivier Gillis, porte-parole de la compagnie aérienne, à l'Agence BELGA. Ces perturbations interviennent en raison de la tenue du Conseil d'entreprise ce jeudi matin au siège social de la Sabena. Ainsi, un certain nombre de membres du personnel désirent se rendre à la réunion. Ils appartiennent essentiellemnt au service de manutention des bagages et au catering (pour ce service de restauration, tôt ce jeudi, on parlait d'une soixantaine de personnes souhaitant s'y rendre), a-t-il déclaré. M. Gillis a précisé que les vols long courrier seront assurés. En outre, il est vivement recommandé aux clients de prendre contact avec le call-center de la Sabena au numéro suivant: 02/723.23.02. Aux environs de l'aéroport, aucun problème de circulation n'est à signaler pour le moment.

Vols annulés ou retardés, blocage de la route d'accès à Bruxelles-National, voyageurs transportant eux-mêmes leurs bagages, actes de vandalisme contre des bâtiments de la compagnie belge... La journée de mercredi a bel et bien été celle du «chaos» à Bruxelles-National.

Les syndicats de la Sabena, furieux de la fuite dans la presse de mardi de certaines informations sensibles, sont donc passés à l'action sans attendre la présentation du «business plan» qui aura lieu ce jeudi lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire. Plusieurs centaines de personnes ont arrêté le travail hier et un grand nombre de départements ont été touchés (bagages, catering, cleaning, Sabena Technics...). Les pilotes, eux, n'ont pas participé au mouvement. Cependant, la grande majorité des vols européens de la Sabena ont été purement et simplement annulés mercredi. Au total, plus de 80 sur l'ensemble de la journée. Si au siège de la Sabena, on se refuse à chiffrer le coût d'une telle journée d'actions, on peut, sans peur de se tromper, affirmer qu'il porte sur plusieurs dizaines de millions de FB. Sans parler de l'impact sur l'image de la compagnie belge...

Hier, les syndicats ont une nouvelle fois exigé la tenue immédiate du conseil d'entreprise. Sans succès, la direction s'en tenant au calendrier initialement prévu, soit une présentation complète du plan ce jeudi. La direction a alors proposé la tenue l'après-midi d'une réunion «informelle» dans le but de calmer les esprits. Insuffisant aux yeux des syndicats, notamment chrétiens et socialistes. Cette réunion n'aura finalement pas eu lieu.

PASSAGERS, PRINCIPALES VICTIMES

Mais c'est surtout pour les passagers qui avaient choisi de voler sur Sabena que la journée aura été la plus noire. La compagnie a toutefois tenté, tant que faire se peut, de limiter les désagréments pour la clientèle. «Dès le début des actions, nous avons demandé à nos escales de trouver un autre itinéraire pour les passagers qui devaient transiter par Bruxelles. Pour les personnes en partance de Zaventem, nous avons essayé de les replacer le plus possible sur des vols d'autres compagnies»,

expliquait hier soir, Olivier Gillis, porte-parole de la Sabena. La compagnie a aussi mobilisé «toutes ses forces» (les cadres notamment) pour assurer les vols les plus importants comme, par exemple, les vols censés faire des aller-retour et ramener dès jeudi matin des passagers vers Bruxelles. D'indemnisation, il n'était guère question mais les personnes avaient la possibilité de se faire rembourser au comptoir Sabena. Pour amadouer les passagers, la compagnie a aussi accompli des petits gestes commerciaux en leur distribuant des boissons et des bons de restauration. Maigre consolation...

Info passagers: 02/723.23.02 ou 02/753.39.13

© La Libre Belgique 2001