Sabena: premières indemnités

Petit réconfort pour les 7981 salariés licenciés il y a maintenant presque deux ans lors de la faillite de la Sabena. Comme le soulignait «Le Soir» de ce week-end, ceux-ci toucheront en janvier 2004 un premier dédommagement en leur qualité de créanciers prioritaires. L'argent proviendra évidemment de la vente par la curatelle de la Sabena - emmenée par Christian Van Buggenhout - de plusieurs des anciens bijoux de famille de l'ex-compagnie nationale belge comme la Sobelair, le catering... ou l'«Oiseau du Ciel» de Magritte. La curatelle disposerait à ce jour d'un montant de 223 millions d'euros, dont une partie seulement sera consacrée à l'indemnisation des ex-Sabéniens. Le montant perçu par chacun des salariés sera évidemment fonction de son ancienneté, de sa fonction et des arriérés de salaire que lui devait la Sabena. A titre d'exemple, un mécanicien instructeur totalisant vingt ans de carrière aura droit à 40000 euros. En janvier, il ne touchera cependant qu'un «pourcentage substantiel» de cette somme.

© La Libre Belgique 2003