TUI va créer sa compagnie belge

Le plus grand groupe de tourisme en Belgique TUI Belgium -que le grand public connaît via des marques comme Jetair, Jet Only, VIP Selection,...- vient d'annoncer la concrétisation prochaine d'un vieux projet: celui de créer sa propre compagnie aérienne belge d'ici quelques mois. Une compagnie aérienne qui devrait voir le jour vers Pâques 2004 avec deux avions et qui réalisera des vols charters à destination du bassin méditerranéen.

V.S.

Le plus grand groupe de tourisme en Belgique TUI Belgium -que le grand public connaît via des marques comme Jetair, Jet Only, VIP Selection,...- vient d'annoncer la concrétisation prochaine d'un vieux projet: celui de créer sa propre compagnie aérienne belge d'ici quelques mois. Une compagnie aérienne qui devrait voir le jour vers Pâques 2004 avec deux avions et qui réalisera des vols charters à destination du bassin méditerranéen.

Une initiative qui connaît aujourd'hui un coup d'accélérateur en raison de la situation financière très préoccupante de la Sobelair, partenaire de Jetair depuis plus de 30 ans et dont le contrat de collaboration court jusqu'en 2007. TUI entend en effet demain gagner en flexibilité et en indépendance: actuellement, les vols de vacances de Jetair sont assurés par différentes compagnies aériennes, mais le gros de la production (70 pc) reste assuré par la Sobelair.

En cas de crash de cette dernière -la compagnie charter risque d'être à court de liquidités avant la fin de cette année à défaut de trouver un acteur du secteur prêt à renflouer les caisses- TUI Belgium entend être prêt à limiter au maximum l'onde de choc sur ses propres activités. Dans son communiqué, le groupe touristique ne s'en cache d'ailleurs pas. Annemie Bracks, Managing Director de TUI Belgium: «Via Jetair, TUI Belgium s'engage totalement envers ses vacanciers. Avec une propre compagnie aérienne, nous pouvons nous organiser de façon optimale pour pouvoir continuer à satisfaire de hautes espérances. Surtout au niveau du service et de la qualité, mais également en tant que back-up au cas où il se produirait quelque chose avec un de nos partenaires aériens. C'est notre obligation envers nos clients. Même si cela se traduit par de grands investissements, comme le lancement d'une propre compagnie aérienne».

Mais TUI Belgium précise qu'il entend poursuivre son partenariat avec la Sobelair -cette dernière continuera à desservir des destinations à grande distance comme la République dominicaine, le Mexique ou Cuba- et assure que la compagnie d'Aldo Vastapane restera «son partenaire d'aviation principal». «Cela ne nous alarme pas particulièrement. Sauf si certains membres actuels ou passés de notre entreprise sont à l'origine de cette initiative. Nos contacts avec TUI restent bons», souligne une source à la Sobelair. La Sobelair qui tiendra ce mercredi un conseil d'administration.

© La Libre Belgique 2003