Telenet va de l'avant malgré le foot

Duco Sickinghe, le patron de Telenet, n'a toujours pas digéré la perte des droits télé du foot belge. Il l'a répété ce jeudi, lors de la présentation des résultats semestriels de son entreprise. Foot belge ou pas, cela n'empêche pas Telenet de nourrir à nouveau des ambitions pour sa chaîne à péage Canal+ Vlaanderen.

M.V.O.

Duco Sickinghe, le patron de Telenet, n'a toujours pas digéré la perte des droits télé du foot belge. Il l'a répété ce jeudi, lors de la présentation des résultats semestriels de son entreprise. «Bien sûr, nous n'espérons plus récupérer le foot d'ici Noël, mais nous restons persuadés qu'il y a eu beaucoup trop d'irrégularités et nous poursuivons donc nos actions pour faire en sorte que les règles soient plus claires lors des attributions futures», affirme-t-il. «Nous ne comprenons pas pourquoi la Ligue a remis en cause les qualités techniques de notre candidature alors que nous assurions la retransmission des matches depuis des années. Il nous semble également que le Conseil de la concurrence s'est prononcé un peu trop rapidement pour permettre à BelgacomTV de démarrer dans les temps».

Foot belge ou pas, cela n'empêche pas Telenet de nourrir à nouveau des ambitions pour sa chaîne à péage Canal+ Vlaanderen, qui sera rebaptisée «Prime» d'ici quelques jours à l'occasion du lancement commercial de la plate-forme de télévision numérique de l'opérateur flamand. «Bien sûr, depuis que nous avons repris Canal+, le nombre d'abonnés est passé de 146000 à 135000, mais ce n'est que logique dans la mesure où nous avons fait très peu de marketing et où le prix était trop élevé», dit Duco Sickinghe. «Avec Prime, ce prix passera de 40 à 26 euros, ce qui peut nous laisser espérer un plus grand nombre de clients. D'autant plus que la présence de foot international compense pour beaucoup l'absence de foot belge».

Patron peu bavard

Pour le reste, Telenet a connu un premier semestre 2005 plus que convenable. Son chiffre d'affaires a ainsi progressé de 7pc par rapport à l'année dernière pour s'établir à 358,8 millions d'euros, tandis que son Ebitda (résultat d'exploitation) a augmenté de 12pc à 169,9 millions d'euros. Des bonnes performances qui s'expliquent surtout par une nouvelle progression du nombre de clients Internet (+24pc) et de téléphonie (+21pc). Au total, l'opérateur malinois compte désormais 559000 clients résidentiels Internet et 333000 clients de téléphonie.

Duco Sickinghe n'a pas été très bavard par contre pour commenter les nombreuses rumeurs qui entourent sa société. En ce qui concerne une éventuelle entrée en Bourse, il s'est contenté de dire que rien n'était décidé et qu' «une entreprise comme Telenet parle tout le temps avec des tas de banques».

Répondant à une autre rumeur, le patron de Telenet a également laissé la porte ouverte à un possible rapprochement avec Be TV et donc avec les câblo-opérateurs wallons. «Une alliance avec Be TV permettrait des synergies intéressantes, mais il faut voir ce que veulent les câblos wallons, qui sont les actionnaires majoritaires de la chaîne à péage. Il y a des tas d'études et de conclaves mais pour l'instant, rien n'est encore décidé», dit-il. L'allusion semble claire: chez Telenet aussi, on aimerait que les câblos wallons se bougent un peu plus...

© La Libre Belgique 2005