Siemens licencie 92 personnes à Bruxelles

Siemens a annoncé jeudi son intention de licencier 92 personnes de sa division «Communications » à Bruxelles. Il s'agirait d'une réduction d'effectifs de 92 équivalents temps plein (90 employés et 2 ouvriers) sur un effectif total de 1.956 équivalents temps plein. Siemens indique vouloir limiter autant que possible le nombre de licenciements secs.

BELGA
Siemens licencie 92 personnes à Bruxelles
©LLB

Siemens a annoncé jeudi son intention de licencier 92 personnes de sa division «Communications » à Bruxelles. Il s'agirait d'une réduction d'effectifs de 92 équivalents temps plein (90 employés et 2 ouvriers) sur un effectif total de 1.956 équivalents temps plein. Siemens indique vouloir limiter autant que possible le nombre de licenciements secs.

L'intention concerne uniquement les activités «Enterprise Networks » de l'unité technique d'exploitation de Bruxelles/Huizingen et les services centraux de support.

D'après le communiqué reçu jeudi, il s'agit d'un licenciement collectif dans la division « Communications », qui couvre deux activités principales : «Carrier » (opérateurs) et «Enterprise » (marché des entreprises).

La Business Unit «Enterprise Networks » fournit des systèmes, solutions et services de télécommunication aux entreprises. Ce secteur est en pleine mutation et évolue notamment des centraux téléphoniques classiques vers des systèmes basés sur l'Internet Protocol (IP), appelés « softswitches », précise Siemens.

«Il en résulte une réduction considérable des besoins en services liés à l'installation et à la maintenance des centraux téléphoniques traditionnels chez les clients. De surcroît, les nouveaux systèmes IP requièrent nettement moins d'interventions techniques puisqu'ils sont le plus souvent gérés à distance », poursuit le communiqué.

D'après Siemens, l'évolution technologique engendre de nouveaux besoins chez les clients. «Ce qui nécessite d'autres types de services et solutions et des compétences différentes notamment les services à haute valeur ajoutée tels que le développement de solutions de communication, la gestion de projet, la consultance, la formation, l'intégration systèmes, la sécurité et l'outsourcing ».

«Pour faire face de manière optimale à ces développements du marché, la Business Unit 'Enterprise Networks' a entamé dès 2004 un processus continu de transformation. Afin de mener à bien cette transformation et les investissements nécessaires, il est indispensable de restructurer les activités de vente, marketing et service et d'adapter la structure des coûts », explique Siemens.

Siemens souhaite limiter autant que possible le nombre de licenciements secs. Toutes les possibilités seront étudiées, telles que notamment des mutations internes au sein du groupe Siemens.

En Belgique-Luxembourg, le groupe Siemens emploie 3 717 personnes au total.