Des billets d'avion à prix brouillardeux

Un billet d'avion pour un trajet entre Bruxelles et Barcelone à 2 centimes, est-ce possible? Certaines compagnies n'hésitent pas à avancer les prix les plus affolants... auxquels il faut ajouter une série de suppléments.

Des billets d'avion à prix brouillardeux
©Johanna de Tessières
A.Ma.

Un billet d'avion pour un trajet entre Bruxelles et Barcelone à 2 centimes, est-ce possible? Certaines compagnies n'hésitent pas à avancer les prix les plus affolants... auxquels il faut ajouter une série de suppléments. Au cours de son enquête sur la satisfaction des voyageurs en ce qui concerne les aéroports et les compagnies qu'ils fréquentent, enquête qui s'est déroulée en Belgique, Espagne, France, Italie, aux Pays-Bas et au Portugal (*), Test-Achats a surfé sur Internet et réservé plusieurs vols pour vérifier les prix annoncés. Et la différence entre ces prix et ceux que les clients doivent finalement payer. Entre les deux, les fameux suppléments.

Peu de prix tout compris

Certes, «le prix réel du billet d'avion a baissé d'environ 33 pc au cours des dix dernières années», souligne le magazine des consommateurs. Mais le prix de base affiché réserve bien des surprises. Et Test-Achats de procéder à une comparaison entre compagnies aériennes classiques, low-cost, charters, agences de voyages en ligne, et moteurs de recherche spécialisés. Conclusion: seuls Travelprice, JetOnly - devenu entre-temps Jetairfly - et Thomas Cook Airlines annoncent d'emblée un prix tout compris. «Sur les autres sites, le coût total n'apparaît le plus souvent clairement qu'à la fin de la procédure de réservation».

Avec, en sus, des différences au niveau du montant des suppléments, variant dans le cas précis de 10 € à 89,80 €; des suppléments qui ne sont pas clairement décortiqués; des taxes d'aéroport pas toujours identiques pour le même aéroport... Entre autres. Sans compter que viennent encore souvent s'ajouter des frais de dossier, une assurance annulation ou d'autres extras. «Une vraie boîte noire», commente Test-Achats qui note cependant que les low-cost restent les plus attractives avec des suppléments qui gonflent un prix de base faible.

Au-delà du prix, l'association de consommateurs constate que les 4 compagnies avec lesquelles les Belges voyagent le plus, à savoir SN Brussels Airlines, Virgin Express, TUI Airlines et Ryanair, se trouvent dans le deuxième groupe de satisfaction, derrière celles qui décrochent les scores les plus élevés, comme VLM et Thomas Cook Airlines, ou Lufthansa et Air France. Même résultat au niveau des aéroports avec «beaucoup d'aéroports belges qui atterrissent dans le deuxième groupe». Rappelons que Bruxelles-National a reçu le titre de «meilleur aéroport européen 2005 » d'après l'Association internationale des aéroports ACI.

Enfin, Test-Achats pointe que les règles européennes en matière de respect des droits des passagers ne sont pas systématiquement respectées (notamment en cas de refus d'embarquement) et insiste pour que le secteur aérien respecte mieux la loi. Et notamment la belge selon laquelle le prix annoncé doit être le prix final...

(*) 8 638 questionnaires utilisés dont 1 975 remplis par des Belges; enquête à paraître dans Budget&Droit n°186 de mai-juin 2006 et Test-Achats n°498 de mai 2006.

© La Libre Belgique 2006