L'Asie du sud-est s'arme contre Chine et Inde

Les ministres de l'Economie des pays d'Asie du sud-est se réunissent à partir de lundi et jusqu'à vendredi à Kuala Lumpur (Malaisie) pour étudier la possibilité d'accélérer l'intégration économique de la région face à la montée en puissance de la Chine et de l'Inde.

(AFP)

Les ministres de l'Economie des pays d'Asie du sud-est se réunissent à partir de lundi et jusqu'à vendredi à Kuala Lumpur (Malaisie) pour étudier la possibilité d'accélérer l'intégration économique de la région face à la montée en puissance de la Chine et de l'Inde. L'Association des nations d'Asie du Sud-Est (Asean) souhaite avancer à 2015, soit cinq ans plus tôt que prévu, la constitution d'une zone de libre-échange à même de concurrencer les deux géants dans la recherche d'investissements étrangers. Jeudi, en prélude à cette réunion, les six pays les plus avancés - Brunei, Indonésie, Malaisie, Singapour, Philippines et Thaïlande - ont annoncé leur décision de supprimer, dès janvier, 85 pc des droits de douanes actuellement appliqués aux produits électroniques, soit trois ans plus tôt que prévu.

A noter que les investissements directs étrangers vers l'Asean n'ont pas encore retrouvé leur niveau d'avant la crise financière de 1997-1998. En 2004, ils ont atteint 26 milliards de dollars contre 28 milliards avant la crise. En 2001, ils étaient tombés à 18 milliards. A titre de comparaison, en 2005, la Chine a attiré pour plus de 60 milliards de dollars d'investissements étrangers.

© La Libre Belgique 2006

Sur le même sujet