Léguer sans payer

N'ayant pas de famille, j'ai l'intention de léguer mes biens à une oeuvre caritative. Mais je ne veux pas oublier les quelques bons amis qui m'assistent quotidiennement vu ma santé fragile. Je suis effrayée par le taux des droits de succession. N'avez-vous pas un conseil à me donner? (L.P., Wavre)

Vous pouvez recourir à une procédure qui épargnera les droits de succession à vos amis. Elle se résume en ceci: vous déterminez d'abord ce que vous voulez léguer à chacun d'eux et vous rédigez votre testament en conséquence, c'est-à-dire que vous léguerez le surplus de votre patrimoine à l'oeuvre caritative de votre choix tout en spécifiant clairement qu'elle devra supporter les droits de succession sur les legs à chacun de vos amis. Chacun d'eux recevra ainsi l'intégralité de son legs. La procédure est tout à fait régulière. Le but de l'opération est de diminuer le montant total des droits de succession et l'ASBL choisie n'est nullement lésée. Pour bien faire les choses, voyez votre notaire ou un avocat fiscaliste. (F.B.)

© La Libre Belgique 2006