Firefox 2.0 double Microsoft et son lnternet Explorer 7.0 en Europe

Selon une étude publiée vendredi dernier par la société d'études Internet française Xiti Monitor, le navigateur Internet libre Firefox 2.0 a désormais pris le pas en Europe sur le navigateur Internet Explorer 7.0 (IE 7.0) de Microsoft. On parle, ici, des dernières versions de ces logiciels qui permettent d'exploiter toutes les ressources technologiques des sites Internet visités.

Patrick Van Campenhout

Selon une étude publiée vendredi dernier par la société d'études Internet française Xiti Monitor, le navigateur Internet libre Firefox 2.0 a désormais pris le pas en Europe sur le navigateur Internet Explorer 7.0 (IE 7.0) de Microsoft. On parle, ici, des dernières versions de ces logiciels qui permettent d'exploiter toutes les ressources technologiques des sites Internet visités.

Xiti Monitor a réalisé son étude (www.xiti.com) sur près de 100000 sites Internet européens pour fonder cette analyse. Sur la semaine du 2 au 8 juillet dernier, Xiti a ainsi pu mesurer que "la part de visites moyenne dans un pays européen est de 23,1 pc pour Firefox 2 et de 22,6 pc pour Internet Explorer 7, sur l'ensemble des visites, tous navigateurs confondus".

On le voit, la distinction reste subtile, et il faut évidemment savoir que d'anciennes versions de ces deux logiciels sont toujours utilisées pour le solde des visites. Et là, l'outil Microsoft garde la main. Pourtant, note encore Xiti, une étude menée en mars dernier montrait une nette prééminence d'IE 7.0, celui-ci représentant alors 19 pc des visites contre 15,6 pc pour Firefox 2.0.

Le renard chasse en Slovénie

En termes de répartition géographique des "parts de marché" des deux derniers-nés, c'est encore l'équilibre dans les 32 pays analysés par Xiti Monitor, même si le logiciel libre (Firefox), à l'image d'un renard, totalise une plus grande part globale des visites. Enfin, c'est en Slovénie que Firefox 2.0 a effectué la percée la plus spectaculaire avec une part de 39,7 pc des visites contre 10,7 pc seulement pour IE 7.0. Par contre, nos voisins britanniques préfèrent toujours IE 7.0 qui totalise chez eux quelque 34,9 pc. Et en Belgique ? La part du navigateur de Microsoft reste également plus importante avec 31,5 pc des visites contre 17,9 pc pour Firefox 2.0.

Au final, Xiti constate aussi que Firefox 2.0 a aisément remplacé ses précédentes versions, cannibalisant 83,2 pc des logiciels de sa famille (anciennes versions). IE 7.0 a plus de mal à décoller par contre avec une part des visites de 33,9 pc seulement dans le total des visites effectuées à l'aide d'un logiciel Internet Explorer ancienne version.

Info reprise lundi sur www.pcinpact.com