Les entreprises belges sont de relativement bons payeurs

Les entreprises belges se révèlent être de relativement bons payeurs, enregistrant dans les divers secteurs des scores meilleurs que la moyenne de six pays européens (Belgique, Allemagne, France, Pays-Bas, Italie et Royaume-Uni), indique lundi la société d'assurance-crédit Atradius.

Belga

Les entreprises belges se révèlent être de relativement bons payeurs, enregistrant dans les divers secteurs des scores meilleurs que la moyenne de six pays européens (Belgique, Allemagne, France, Pays-Bas, Italie et Royaume-Uni), indique lundi la société d'assurance-crédit Atradius.

C'est le secteur des services qui paie le plus vite (40 jours de délai), devant l'industrie chimique et pharmaceutique (44 jours). En revanche, les industries automobiles (56 jours) et textiles (59 jours) sont les plus lentes.

En matière d'impayés, ce sont les télécoms qui obtiennent le plus mauvais score: 7 pc des personnes interrogées ont répondu que les factures restaient "très souvent" impayées. A l'échelle européenne, le secteur des transports s'illustre négativement. Par rapport à l'été 2006, ses clients ont effectué leurs paiements moins rapidement et l'on note également une hausse des non-paiements. La Belgique des transports ne fait pas exception. Dans l'ensemble cependant, les entreprises belges sont de "relativement bons payeurs", estime Atradius.

Mais "il faut attendre de voir où et comment l'inquiétude qui règne actuellement sur les marchés financiers gagnera l'économie réelle et pourrait favoriser une tension sur l'octroi de crédit pour les entreprises plus en difficulté", commente Michel Beke, directeur général d'Atradius.