Le quotidien "Libé" s'offre un lifting un an après sa crise

Un an après une grave crise financière, "Libération" lance, ce lundi, une nouvelle formule qui se traduira, notamment, par un passage à la couleur pour tout le journal. Il s'agit pour le quotidien français de séduire encore plus de lecteurs et d'annonceurs, car ses finances sont toujours fragiles.

Un an après une grave crise financière, "Libération" lance, ce lundi, une nouvelle formule qui se traduira, notamment, par un passage à la couleur pour tout le journal. Il s'agit pour le quotidien français de séduire encore plus de lecteurs et d'annonceurs, car ses finances sont toujours fragiles. "Nous voulons faire un journal qui diffuse non pas de l'angoisse, mais de l'énergie, qui redonne le goût de l'avenir, qui soit un laboratoire de l'avenir", a précisé le directeur Laurent Joffrin. Pas question de déboussoler les fidèles de "Libé" : le format, le célèbre losange rouge et la pagination demeurent, ainsi que trois des rubriques phare : "Evénement", "Rebonds" et "Portrait". Le nouveau "Libé" sera construit en trois parties. Les dix premières pages seront consacrées aux choix éditoriaux autour de trois thèmes d'actualité. Puis, viendront une page "histoire du jour" ou "homme du jour", une page "contre-journal" (réactions des lecteurs et des internautes) et "making-of" (coulisses du journal). Le reste de l'actualité sera développé sur 14 pages, avec les séquences classiques Monde, France, Vous, Economie, Sports, Culture. (D'après Belga)