Naissance d'un géant chinois de l'automobile

La Chine a vu naître mercredi un géant de l'automobile à la suite de la fusion de deux producteurs automobiles. Ce nouveau groupe entend se mesurer aux multinationales du reste du monde. Shanghai Automotive Industry Corp (SAIC), le premier fabricant d'automobiles de Chine, a repris son rival de plus petite taille Nanjing Automobile Group (NAC).

Naissance d'un géant chinois de l'automobile
©AP
BELGA

La Chine a vu naître mercredi un géant de l'automobile à la suite de la fusion de deux producteurs automobiles. Ce nouveau groupe entend se mesurer aux multinationales du reste du monde.

Shanghai Automotive Industry Corp (SAIC), le premier fabricant d'automobiles de Chine, a repris son rival de plus petite taille Nanjing Automobile Group (NAC). SAIC a déboursé pour ce faire 286 millions de dollars. Nanjing Auto détiendra à la fin de l'opération 320 millions d'actions de SAIC, ont fait savoir les deux entreprises d'Etat.

Le groupe devrait produire d'ici 2010 deux millions de voitures par an.

Selon le "Shanghai Daily", il s'agit de la plus grande fusion dans l'industrie automobile chinoise en plus de 20 ans.

Le gouvernement chinois a demandé à ses producteurs automobiles de se consolider et de concurrencer les rivaux étrangers comme Toyota et Volkswagen.

La Chine compte en effet 47 constructeurs, dont des entreprises étrangères établies sur son territoire, contre 15 aux Etats-Unis.