Plainte au parquet contre "La Redoute"

Une plainte a été déposée au parquet et un courrier a été envoyé au Service public fédéral (SPF) Economie concernant les offres envoyées par le vendeur à distance "La Redoute" pendant la période de pré-soldes, selon un responsable de l'Union des classes moyennes (UCM).

BELGA
Plainte au parquet contre "La Redoute"
©D.R.

Une plainte a été déposée au parquet et un courrier a été envoyé au Service public fédéral (SPF) Economie concernant les offres envoyées par le vendeur à distance "La Redoute" pendant la période de pré-soldes, selon un responsable de l'Union des classes moyennes (UCM).

Les commerçants membres de l'UCM se plaignent de concurrence déloyale de la part de "La Redoute" qui a envoyé un courrier à ses clients pour leur proposer des vêtements soldés pendant les pré-soldes qui débutent à partir du 15 novembre. La loi sur les pratiques de commerce interdit d'annoncer des ristournes durant les six semaines qui précèdent les soldes. Ce n'est pas la première fois que "La Redoute" procède de la sorte, selon l'UCM qui précise recevoir des plaintes des commerçants à chaque période de pré-soldes.

L'an dernier, l'inspection économique avait transmis au parquet un procès-verbal dressé à la suite d'une plainte de l'Union des classes moyennes (UCM) concernant des ristournes annoncées durant la période de pré-soldes par les catalogues de vente par correspondance. Une procédure identique avait également frappé "3 Suisses" l'année dernière, mais l'UCM n'a pas constaté d'infraction cette année dans le chef de ce vendeur par correspondance.

En Flandre, la fédération des entrepreneurs indépendants (Unizo) a également constaté des infractions à la législation chez Galeria Inno pendant les pré-soldes. Elle a demandé à des huissiers de constater les infractions pendant cette période, a-t-elle indiqué jeudi. Inno a jusqu'à présent été verbalisé trois fois pour avoir envoyé des lettres aux détenteurs de cartes de crédit auxquels une réduction était proposée pendant les pré-soldes. Unizo constate que, jusqu'à présent, le parquet n'a pas donné suite aux procès verbaux et espère que les autorités vont désormais "faire leur travail".

Mercredi, la chaîne de magasins E5 Mode avait également été citée par le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) pour avoir affiché ou suggéré des réductions de prix pendant les pré-soldes. Le SNI a déjà introduit une plainte et a signalé les infractions à l'inspection du Service public fédéral (SPF) Economie.