Yahoo !, le pionnier balayé par Google

Fondé en 1994 par David Filo et Jerry Yang, deux étudiants de l'université de Stanford, Yahoo ! - le point d'exclamation fait partie du nom officiel de la société - est ce que l'on peut appeler un pionnier du web. Nombreux sont ceux qui ont d'ailleurs découvert l'Internet via ce site qui, initialement, voulait être un simple annuaire web, mais qui s'est transformé ensuite en véritable site portail.

M.V.O.

Fondé en 1994 par David Filo et Jerry Yang, deux étudiants de l'université de Stanford, Yahoo ! - le point d'exclamation fait partie du nom officiel de la société - est ce que l'on peut appeler un pionnier du web. Nombreux sont ceux qui ont d'ailleurs découvert l'Internet via ce site qui, initialement, voulait être un simple annuaire web, mais qui s'est transformé ensuite en véritable site portail.

Après avoir résisté mieux que d'autres à l'éclatement de la bulle Internet, Yahoo ! semble depuis lors avoir plus de mal à faire face à l'ouragan Google. Certes, en décembre dernier, Yahoo ! représentait encore 12,8 pc de toutes les recherches effectuées sur l'Internet, ce qui en fait le deuxième moteur de recherche au monde, mais avec un tel résultat, il est à des années lumière de Google, qui rassemble 62,4 pc des recherches, selon une étude du cabinet américain Comscore.

Du coup, alors que Google multiplie les résultats record, Yahoo ! a vu son bénéfice net reculer de 12,1 pc en 2007, à 660 millions de dollars, tandis que le CEO Terry Semel a démissionné en juin dernier, laissant sa place au co-fondateur Jerry Yang. Et, il y a quelques jours encore, le groupe basé à Sunnyvale, en Californie, a évoqué une année 2008 "difficile", annonçant dans la foulée un millier de "réductions d'emplois ciblées" sur un effectif total de 14 300 personnes.

Cela dit, si Microsoft a mis autant d'argent sur la table, cela signifie que Yahoo ! dispose tout de même de quelques sérieux atouts dans sa manche. Parmi ceux-ci figurent notamment le site de commerce en ligne alibaba.com, le très populaire site de partage de photos Flickr, le comparateur de prix Kelkoo, ou encore le service de courrier électronique gratuit Yahoo ! Mail.

Le groupe a prévu pour 2008 un chiffre d'affaires de 7,2 à 8 milliards de dollars.

Sur le même sujet