Les prix des billets s'envolent

Les prix des vacances en avion vont augmenter pour la deuxième fois depuis le début de l'année à la suite de la hausse des prix des produits énergétiques. Test-Achats affirme cependant que les suppléments carburant facturés aux voyageurs qui prennent l'avion sont pour la plupart illégaux.

Les prix des billets s'envolent
©Johanna de Tessières
Belga

Les prix des vacances en avion vont augmenter pour la deuxième fois depuis le début de l'année à la suite de la hausse des prix des produits énergétiques. Test-Achats affirme cependant que les suppléments carburant facturés aux voyageurs qui prennent l'avion sont pour la plupart illégaux, rapporte vendredi Het Laatste Nieuws.

Un vol vers l'Espagne coûte en moyenne 20 euros de plus chez les touropérateurs Jetair et Thomas Cook, et cela aussi pour ceux qui avaient réservé leur voyage à l'avance. Chez Brussels Airlines, les vols européens vont coûter dès samedi 25 euros de plus que ce qu'ils coûtaient à la fin de l'année dernière.

"La loi impose aux compagnies aériennes et aux touropérateurs d'informer les consommateurs sur la manière dont ils calculent leurs augmentations de prix mais elles ne le font quasiment jamais", dit-on chez Test-Achats. "Le client n'est dès lors pas obligé de payer ce supplément".

Les touropérateurs affirment que ce calcul est beaucoup trop complexe à réaliser. Test-Achats lance néanmoins une pétition sur son site pour que les clients ne se retrouvent pas seuls face aux entreprises visées.