Nouvelle offre low cost à Liège Airport

Après Jetairfly, qui a ouvert en mars une ligne régulière à bas tarifs entre Liège et Tel Aviv, une nouvelle compagnie aérienne propose une offre low cost à Liège Airport. L'albanaise Belle Air, lancée en 2005 et qui dessert principalement des villes italiennes, a inauguré ce 24 juin une liaison directe vers Pristina et Tirana, à raison de deux vols par semaine.

Ph. Law.
Nouvelle offre low cost à Liège Airport
©BELGA

Après Jetairfly, qui a ouvert en mars une ligne régulière à bas tarifs entre Liège et Tel Aviv, une nouvelle compagnie aérienne propose une offre low cost à Liège Airport. L'albanaise Belle Air, lancée en 2005 et qui dessert principalement des villes italiennes, a inauguré ce 24 juin une liaison directe vers Pristina (Kosovo) et Tirana (Albanie), à raison de deux vols par semaine (les mardis et vendredis). Mais, précise Olivier Del Marmol, directeur commercial de Liège Airport, société gestionnaire de l'aéroport, "si tout va bien, on montera à trois ou quatre vols semaine, puis nous regarderons d'autres destinations dans les Balkans comme Skopje (Macédoine)". D'après Luc Partoune, le directeur général, le choix de Liège Airport résulte notamment de la relation de confiance tissée avec les dirigeants de Belle Air. "Liège Airport apparaît aussi comme la meilleure plate-forme pour toucher le public aux Pays - Bas, en Allemagne et en Belgique qu'ils voulaient capter". Des navettes de bus seront organisées pour amener des voyageurs de Düsseldorf, Cologne, Bruxelles ou Rotterdam vers Liège. Dans le terminal de l'aéroport, un comptoir est dédicacé et, selon les dirigeants de Liège Airport, les réservations, qui peuvent se faire par Internet (www.flybelleair.com) ou par téléphone (04/225.50.10) connaissent déjà un succès. Les vols seront opérés avec un BAe 146-200. Ils avancent une prévision annuelle de 15 000 passagers pour Belle Air.

Environ 10 000 emplois

Ces développements comblent les dirigeants de la société gestionnaire de Liège Airport. Ils espèrent afficher pour 2008 un trafic passagers en hausse d'environ 10 pc à 380 000 ou 400 000 voyageurs. D'ailleurs, il est déjà prévu que Jetairfly prolonge ses vols vers Tel Aviv (ils enregistrent un taux de remplissage de 70 pc) pour la saison d'hiver. Et des navettes vers Bruxelles et l'Allemagne viendront bientôt s'ajouter à celles vers Anvers.

Pour le président de Liège Airport, José Happart, le site est désormais un des pôles de développement économique de la Wallonie au regard notamment du volume d'emplois créés. Sur base d'un récent recensement de la société, le nombre d'emplois directs sur le site s'élève à 2 778 postes (1 630 temps pleins et 1 148 temps partiels) contre 1 757 emplois en 2005, soit une progression de 58 pc en trois ans. "Il faut ajouter à ce chiffre, 6 667 emplois indirects, ce qui nous amène à un total de 9 445 emplois créés grâce à l'aéroport", précise-t-il.