Microsoft lance une nouvelle version de Zune

L'éditeur américain de logiciels Microsoft a annoncé lundi de nouvelles capacités et des prix cassés pour son baladeur numérique Zune, sans attendre les nouveautés de son grand rival, l'iPod d'Apple, qui pourraient être présentées dès mardi.

Microsoft lance une nouvelle version de Zune
©D.R.
AFP

L'éditeur américain de logiciels Microsoft a annoncé lundi de nouvelles capacités et des prix cassés pour son baladeur numérique Zune, sans attendre les nouveautés de son grand rival, l'iPod d'Apple, qui pourraient être présentées dès mardi. La dernière version de Zune doit être commercialisée à partir du 16 septembre pour quelque 250 dollars dans sa version 120 Gigaoctets (Go), soit une capacité doublée par rapport à la dernière version et un prix identique.

En outre, Microsoft, qui a équipé le baladeur d'un récepteur radio FM/AM, permet désormais aux utilisateurs de télécharger des chansons en tout lieu doté d'une connection wifi, leur permettant même de sélectionner une chanson en cours de diffusion à la radio.

Les utilisateurs ayant souscrit un abonnement Zune Pass (15 dollars par mois) ont en outre accès aux recommandations d'autres abonnés pour guider leurs choix.

"En associant l'abonnement, l'accès sans fil à des millions de chansons, et de puissantes capacités de découvertes comme les recommandations personnelles et la possibilité d'acheter de la musique diffusée en FM, Zune porte à un niveau supérieur l'expérience de la musique numérique", a résumé dans un communiqué Chris Stephenson, directeur général du marketing global de Zune chez Microsoft.

L'annonce du Zune de nouvelle génération est intervenue à la veille d'une communication du PDG d'Apple Steve Jobs, qui lors d'une conférence de presse très carillonnée intitulée "Let's Rock" pourrait annoncer la nouvelle version de son propre baladeur numérique, le leader du marché iPod, qui dans sa version classique se vend 349 dollars pour 160 Go.

En début d'année, Zune, lancé en novembre 2006, n'atteignait que 4% du marché américain au premier trimestre, contre 71% pour l'iPod, selon le cabinet de marketing NPD group.