L'action Fortis : entre 3,70 et 6,40 euros

Sale temps pour les actionnaires de Fortis. L'action a été suspendue de cotation lundi. Elle devrait reprendre sa course ce mardi. Pourquoi une telle interruption ? Il fallait laisser aux analystes le temps de tenter d'évaluer le nouveau groupe, avec son périmètre de consolidation nettement modifié.

P.V.C.

Sale temps pour les actionnaires de Fortis. L'action a été suspendue de cotation lundi. Elle devrait reprendre sa course ce mardi. Pourquoi une telle interruption ? Il fallait laisser aux analystes le temps de tenter d'évaluer le nouveau groupe, avec son périmètre de consolidation nettement modifié. Et, ça vaut quoi maintenant ? Selon les analystes, une action Fortis vaut entre 3,70 euros et 6,40 euros... Pour les analystes, la tâche est complexe parce que des questions restent en suspens, notamment à propos du portefeuille de produits dérivés. Un analyste (discret) évalue l'action raisonnablement à 3,60 euro (valeur intrinsèque). Mais ne donne pas cher pour le titre en Bourse... A Paris, Oddo Securities voit le titre à 4 euros et parle d'un "démantèlement douloureux pour l'actionnaire". Chez KBC Securities, on ne donne pas de cible de cours, mais on a totalisé des actifs pour 4 euros l'action... JP Morgan estime la valeur à 3,80 euros, mais prévoit le pire ("big discount").

Quid du maintien du nouveau groupe Fortis dans la composition de l'indice BEL 20. A première vue, on serait tenté de répondre négativement à cette question. Mais pour le patron de la Bourse de Bruxelles, Euroxte Brussels, il en va tout autrement. Pour Bruno Colmant, "ce maintien se justifie pleinement en fonction des critères techniques d'admission dans l'indice. En effet, on a ici un peu plus de 2,3 milliards de titres en circulation, à un prix de... disons 4 ou 5 euros. Soit une capitalisation boursière largement suffisante. C'est plus qu'il n'en faut pour répondre au critère de la capitalisation minimale (ndlr : 200000 X l'indice BEL 20, soit un peu plus de 500 millions). Reste à considérer le "flottant" qui doit être d'au moins 15 pc du total du capital. Là aussi, l'action Fortis répond au critère d'inclusion. Enfin, il faut aussi une "vélocité" pourcentage du free float traité sur une année) de 25 pc. Ici aussi Fortis reste éligible", assure Bruno Colmant. Dans le BEL 20, et donc dans les portefeuilles liés au BEL 20.

Et la suite ? "On peut se demander si BNP Paribas ne va pas décider de demander une cotation à Bruxelles, pour des questions de visibilité. C'est possible. Le "carnet d'ordres commun" permettra en décembre de bénéficier de plusieurs cotations sur différentes places Euronext, aux mêmes cours. Dès lors, selon l'importance de l'attachement de BNP à la Belgique, l'action pourrait, elle aussi, être admise dans le BEL 20. Mais cela dépend d'un comité d'experts indépendants qui vient d'être mis sur pied. On verra cela en décembre", explique encore Bruno Colmant. Quand reprendra la cotation des actions Fortis ? "Ce mardi peut-être". A-t-on une idée des prix proposés ? "Non, mais il est clair que la valorisation de l'action doit tenir compte d'une "valeur optionnelle" en l'occurrence celle liée aux milliards d'euros de produits "toxiques" en portefeuille. Tout cela doit être valorisé au minimum, mais il en sortira sans doute quelque chose à terme..."

Sur le même sujet