Toujours le marasme sur les bourses asiatiques

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo s'effondrait de près de 10% mercredi, une des plus grosses chutes de son histoire, les investisseurs étant pris de panique face à la crise financière mondiale

AFP

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo s'effondrait de près de 10% mercredi, une des plus grosses chutes de son histoire, les investisseurs étant pris de panique face à la crise financière mondiale.

A 14H45 (05H45 GMT), l'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a chuté de 996,09 points (-9,81%) à 9159,81 points. Cette chute est une des plus importantes jamais enregistrées par le Nikkei dans le courant d'une séance et dépasse, en points comme en pourcentage, celle du 12 septembre 2001, au lendemain des attentats aux Etats-Unis. Le Nikkei avait alors perdu un maximum 692,11 points, soit 6,72%. Le Nikkei s'acheminait vers une des pires baisses en clôture de son histoire. Le marché tokyoïte ferme à 06H00 GMT. Les investisseurs japonais sont paniqués par la crise financière mondiale et par la chute du dollar face au yen, qui pénalise les exportateurs nippons.

Le dollar est tombé mercredi sous le seuil des 100 yens pour la première fois en sept mois, en raison de la crise économique aux Etats-Unis qui font de la devise japonaise une valeur-refuge.

Sur le même sujet