Les comptes des clients de Kaupthing en Belgique gelés

La filiale luxembourgeoise de Kaupthing, la plus grande banque d'Islande nationalisée jeudi, a demandé à être placée en cessation de paiement, ce qui a entraîné le gel de ses avoirs en Belgique et au Luxembourg, a-t-elle indiqué sur son site internet.

AFP

La filiale luxembourgeoise de Kaupthing, la plus grande banque d'Islande nationalisée jeudi, a demandé à être placée en cessation de paiement, ce qui a entraîné le gel de ses avoirs en Belgique et au Luxembourg, a-t-elle indiqué sur son site internet. La filiale est passée sous le contrôle du régulateur luxembourgeois des marchés financiers, la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) jusqu'à la nomination d'un administrateur par le Tribunal.

En Belgique, Kaupthing est principalement active via son compte d'épargne internet Kaupthing Edge qui offre un rendement de 4,25% et une prime d'accroissement de 2%, les meilleures conditions sur le marché belge. "Le régime de sursis de paiement n'équivaut pas à une mise en liquidation de la banque", souligne la banque sur son site internet.

La priorité est de "protéger les avoirs de la banque, sauvegarder les dépôts des clients et agir afin de restaurer la confiance nécessaire pour permettre à la banque, dans les meilleures conditions possibles, la poursuite de ses activités et opérations", ajoute-t-elle. Les filiales luxembourgeoises des 2e et 3e banques islandaises, Landsbanki et Glitnir Bank, nationalisées cette semaine, ont déjà été placées en cessation de paiements mercredi.

Sur le même sujet