Suspension des activités de Kaupthing Belgique

Selon nos informations, la Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA) a suspendu temporairement les activités de Kaupthing Bank en Belgique. La branche belge de la filiale Luxembourgeoise du groupe financier islandais est en attente d'une décision sur la poursuite ses activités.

Suspension des activités de Kaupthing Belgique
©BELGA
P.V.C. (avec AFP)

Selon nos informations, la Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA) a suspendu temporairement les activités de Kaupthing Bank en Belgique. La branche belge de la filiale Luxembourgeoise du groupe financier islandais est en attente d'une décision sur la poursuite ses activités. Apparemment, les fonds placés par les épargnants ne sont pas menacés. Et l'activité de la banque pourrait reprendre son cours normalement. Une décision de la CBFA est attendue. La Banque islandaise Kaupthing a demandé hier sa mise sous tutelle en Islande.

L'autorité financière finlandaise a annoncé jeudi avoir interrompu toutes les opérations en Finlande de la filiale finlandaise de la banque islandaise Kaupthing, dont l'Etat islandais a pris le contrôle.

"Pour le moment, les opérations sur internet sont interrompues et aucun retrait d'argent ne peut être effectué", a indiqué l'autorité financière dans un communiqué. Celle-ci a précisé avoir demandé lundi aux filiales finlandaises des banques islandaises Kaupthing, Glitnir et eQ Bank d'interrompre les transferts vers l'étranger.

L'Etat islandais a annoncé jeudi matin la prise de contrôle de Kaupthing, la première banque du pays et la troisième à être nationalisée en raison de la crise financière après Glitnir et Landsbanki.

Glitnir et eQ Bank vont poursuivent leurs opérations en Finlande, a précisé le communiqué, qui a ajouté que des informations complémentaires sur Kaupthing Finlande seraient fournies jeudi. Par ailleurs, la Bourse d'Oslo a décidé de suspendre la cotation des titres de Kaupthing sur la place norvégienne en raison des "incertitudes sur la situation actuelle de Kaupthing".

Enfin, évoquant les difficultés de Kaupthing, la ministre norvégienne des Finances Kristin Halvorsen s'est dite prête à garantir les dépôts réalisés dans les filiales norvégiennes de l'établissement.

En cas de défaut de la banque, les dépôts effectués par des belges seraient couverts par le fonds de garantie des dépôts luxembourgeois. Officellement ce fonds indemnise les déposants à hauteur de 20.000 euros. Mais il faur se souvenir que les ministres des Finances de l'Union européenne ont pris mardi leur première mesure commune concrète, après la cacophonie des derniers jours, en se mettant d'accord pour plus que doubler la garantie des dépôts bancaires des particuliers de 20.000 à 50.000 euros en cas de faillite.Ceci n'est pas encore officiel, mais l'engagement a été pris...

Sur le même sujet