Bush: Les USA ont les moyens de combattre la crise économique

Le président américain George W. Bush a appelé vendredi à rejeter l'"incertitude et la peur" qui sont pour beaucoup dans la crise économique et assuré que les autorités américaines avaient les moyens de la combattre.

belga

Le président américain George W. Bush a appelé vendredi à rejeter l'"incertitude et la peur" qui sont pour beaucoup dans la crise économique et assuré que les autorités américaines avaient les moyens de la combattre.

Les inquiétudes sont compréhensibles, mais "l'anxiété peut alimenter l'anxiété et occulter les efforts qui sont entrepris", a déclaré le président américain dans une allocution retransmise depuis la Maison Blanche. "Nous pouvons résoudre la crise et nous le ferons", a-t-il promis.

Toutefois, la Bourse de New York, revenue brièvement dans le vert dans matinée, est repartie en nette baisse juste après le discours du président: le Dow Jones perdait 5,24% à 11h15 locales (15h15 GMT, 17h15 heure belge), alors que M. Bush n'a présenté aucune idée nouvelle pour sortir de la crise.

"Le plan que nous sommes en train de suivre est radical. C'est le plan qu'il faut. Cela prendra du temps pour qu'il ait tout son impact", a plaidé le président. "Il est suffisamment souple pour pouvoir s'adapter aux changements de la situation. Il est suffisamment vaste pour réussir".

Alors que les grands argentiers du Groupe des Sept pays les plus industrialisés (G7) se retrouvent vendredi à Washington pour tenter de trouver une réponse coordonnée à la crise, M. Bush a estimé que "le monde est en train d'envoyer un message sans équivoque: nous sommes dans le même bateau et nous devons nous tirer de là ensemble". "L'incertitude a engendré une anxiété parmi les gens. Et c'est compréhensible", a remarqué M. Bush, dont le mandat s'achève fin janvier. "Mais les Américains doivent savoir que le gouvernement des Etats-Unis agit. Nous continuerons à agir pour résoudre cette crise et rétablir la stabilité des marchés", a promis le président. "Les Américains peuvent avoir confiance dans notre avenir économique. Nous savons quels sont les problèmes. Nous avons les moyens d'y répondre. Et nous travaillons rapidement dans ce but". M. Bush doit recevoir samedi les ministres des Finances du G7.

Sur le même sujet