Fortis: L'association Dolor porte plainte contre Leterme

L'association d'actionnaires Dolor devait déposer une plainte, lundi après-midi, contre le premier ministre Yves Leterme dans le cadre du dossier Fortis. Selon l'association, la solution imaginée par le gouvernement en faveur des petits actionnaires du groupe bancaire, via la mise en place d'un fonds, est discriminatoire, a annoncé le président de Dolor, Hendrik Boonen. Le Bel 20 rebondit nettement de près de 9,5pc 40 milliards d'euros pour refinancer les banques italiennes Ethias remboursera des obligations liées à Lehman Brothers Wall Street ouvre en hausse Les bourses mondiales grimpentLes cours de la bourse en direct Réagissez sur notre forum

Fortis: L'association Dolor porte plainte contre Leterme
©BELGA
BELGA

L'association d'actionnaires Dolor devait déposer une plainte, lundi après-midi, contre le premier ministre Yves Leterme dans le cadre du dossier Fortis. Selon l'association, la solution imaginée par le gouvernement en faveur des petits actionnaires du groupe bancaire, via la mise en place d'un fonds, est discriminatoire, a annoncé le président de Dolor, Hendrik Boonen. La plainte de Dolor est déposée auprès du Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme. "Le plan du gouvernement de laisser participer une partie des actionnaires à une éventuelle plus-value sur la participation de l'Etat dans BNP Paribas exclut 75% des gens", estime le président de Dolor. "Comment va-t-on déterminer qui est un bon père de famille et qui ne l'est pas? En outre, les actionnaires doivent avoir acheté leurs actions avant le 1er juillet et doivent encore les avoir en leur possession. Quiconque s'est défait de ses actions en tant que bon père de famille afin de limiter ses pertes sera donc pénalisé", ajoute-t-il.

Selon Dolor, la législation sur l'égalité et la non-discrimination a été violée. L'association d'actionnaires s'en remet dès lors au Centre pour l'égalité des chances pour qu'il examine si les droits des actionnaires qui seront exclus du fonds prévu par le gouvernement n'ont pas été violés.

L'association d'actionnaires a enfin indiqué avoir recueilli au cours des trois derniers mois près de 18.000 questions et réactions concernant Fortis. Pour rappel, Dolor a déjà déposé vendredi dernier une plainte au pénal, avec constitution de parties civiles, dans le cadre du dossier Fortis.

Sur le même sujet