Le plan allemand pour les banques pèse 480 milliards d'euros

Le gouvernement allemand va proposer aux députés un plan de secours aux banques comprenant une garantie de 400 milliards d'euros sur les prêts interbancaires et 80 milliards d'euros pour recapitaliser les instituts en difficulté.

AFP

Le gouvernement allemand va proposer aux députés un plan de secours aux banques comprenant une garantie de 400 milliards d'euros sur les prêts interbancaires et 80 milliards d'euros pour recapitaliser les instituts en difficulté, selon un communiqué lundi. Le gouvernement était réuni lundi en début d'après-midi en conseil des ministres exceptionnel pour adopter ce plan qui doit être soumis dans la semaine aux députés.

Dans le détail, l'Etat allemand va créer un fonds de "stabilisation des marchés financiers" qui sera abondé à hauteur de 100 milliards d'euros. Ce montant correspond à l'addition des 80 milliards d'euros destinés aux recapitalisations et d'une somme de 20 milliards, correspondant à 5% du montant des garanties, mise ainsi en réserve au cas où une partie de ces garanties devait être effectivement exercée.

La garantie de 400 milliards d'euros sera valable jusqu'au 31 décembre 2009. Les banques y auront accès contre le paiement de "primes adaptées." La recapitalisation de banques en difficulté pourra s'exercer notamment via l'entrée de l'Etat au capital des banques.

En échange de ce plan, le gouvernement veut un droit de regard sur les rémunérations des dirigeants des banques ainsi que sur la politique d'accord de crédit des instituts. Les mesures s'appliquent aux banques allemandes mais aussi aux succursales en Allemagne de banques étrangères.

Sur le même sujet