Les deux Bourses de Moscou clôturent en forte chute

Les deux places boursières de Moscou, le RTS et le Micex, ont achevé la séance de lundi sur de fortes chutes de 6,34% et 4,85%, à l'encontre de la tendance optimiste de la plupart des autres Bourses européennes.

AFP

Les deux places boursières de Moscou, le RTS et le Micex, ont achevé la séance de lundi sur de fortes chutes de 6,34% et 4,85%, à l'encontre de la tendance optimiste de la plupart des autres Bourses européennes. La séance a été une nouvelle fois émaillée de suspensions de cotations dues à de fortes chutes des indices.

Selon les analystes, ce nouvel accès de cafard est notamment dû à la forte chute des cours du pétrole ces derniers jours, une matière première dont la Russie est fortement dépendante. Les investisseurs ont, à l'inverse, largement ignoré la promulgation lundi par le président russe Dmitri Medvedev de lois visant à stabiliser le marché financier.

Sur le même sujet