Des milliers d'actionnaires fortis derrière une plainte néerlandaise

Des milliers d'actionnaires néerlandais et belges de Fortis se sont rangés derrière une plainte déposée à l'encontre des acteurs du dossier qui sont venus à la rescousse du bancassureur, a annoncé mardi le cabinet d'avocats néerlandais qui a préparé la plainte, à savoir le bureau De Gier Business Law.

BELGA

Des milliers d'actionnaires néerlandais et belges de Fortis se sont rangés derrière une plainte déposée à l'encontre des acteurs du dossier qui sont venus à la rescousse du bancassureur, a annoncé mardi le cabinet d'avocats néerlandais qui a préparé la plainte, à savoir le bureau De Gier Business Law.

Ce bureau d'avocats avait déjà fait savoir la semaine dernière que différents actionnaires s'étaient manifestés pour demander que soit examiné si certaines fautes ont été commises lors des interventions en faveur de Fortis, et notamment des fautes de nature à léser les actionnaires.

Sont dans le collimateur du cabinet De Gier, non seulement le management de Fortis mais aussi les Etats belge et néerlandais, la Banque centrale néerlandaise (DNB) et l'Autorité (néerlandaise) des marchés financiers (AFM).

Le groupe d'actionnaires tient en outre les (anciens) hommes forts de Fortis, Maurice Lippens, Jean-Paul Votron, Herman Verwilst et Filip Dierckx, personnellement responsables d'une mauvaise gestion et d'une communication insuffisante. Les actionnaires entendent également analyser le rôle joué par les comptables de Fortis.

Le cabinet d'avocats De Gier est en discussion avec d'autres cabinets situés en dehors des Pays-Bas afin de préparer des plaintes semblables avec des actionnaires d'autres pays.

Sur le même sujet