La Bourse de Reykjavik ouvre en baisse de 76%

La Bourse de Reykjavik, dont les échanges étaient interrompus depuis jeudi, a rouvert mardi sur une très forte baisse de 76%, la cotation des valeurs financières restant suspendue sine die.

AFP

La Bourse de Reykjavik, dont les échanges étaient interrompus depuis jeudi, a rouvert mardi sur une très forte baisse de 76%, la cotation des valeurs financières restant suspendue sine die.

Selon un porte-parole de la Bourse, la baisse n'est en fait que de 0,57% car le nouvel indice ne comprend plus les valeurs financières. L'indice OMX15, qui a perdu la moitié de sa valeur depuis le début de l'année, dévissait peu après l'ouverture de plus de 76,13% sur la base des 3.017 points de mercredi à la clôture.

Les échanges des valeurs financières sont suspendus depuis le 6 octobre et n'ont pas repris mardi, selon l'opérateur OMX.

Tous les échanges avaient été ensuite interrompus jeudi 9 octobre pour trois séances consécutives. Ils devaient initialement reprendre lundi mais la réouverture de la Bourse de Reykjavik avait été repoussée jusqu'à ce mardi 10H00 GMT.

L'Islande est très affectée par la crise financière internationale qui a brutalement ébranlé l'ensemble de son système financier (valorisé à huit à dix fois le PIB), sa principale source de richesse. Elle est alors passée du statut de nation à la réussite économique insolente à celui d'Etat au bord de la faillite.

Sur le même sujet