Londres au secours de trois banques

Trois grandes banques britanniques vont recevoir au total 37 milliards de livres (46,6 milliards d'euros) d'argent public pour accroître leur capital, a annoncé lundi le Trésor britannique. Les trois établissements concernés sont Royal Bank of Scotland (RBS), Lloyds et HBOS.

Trois grandes banques britanniques vont recevoir au total 37 milliards de livres (46,6 milliards d'euros) d'argent public pour accroître leur capital, a annoncé lundi le Trésor britannique. Les trois établissements concernés sont Royal Bank of Scotland (RBS), Lloyds et HBOS. "En retour, a indiqué le chancelier de l'Echiquier, Alistair Darling, il y aura bien sûr des restrictions en matière de rémunération (des dirigeants) et nous nous assurerons aussi de garanties concernant des prêts accrus aux entreprises et concernant aussi les prêts immobiliers."

RBS a annoncé dès hier une augmentation de capital de 25 milliards d'euros réservée à l'Etat britannique. Londres pourra détenir jusqu'à 60 pc du capital de RBS à l'issue de l'opération et nommer trois administrateurs au conseil d'administration de l'établissement. RBS a également annoncé la démission de son directeur général, Fred Goodwin. La Lloyds a dit, de son côté, qu'elle modifiait les termes de son offre sur sa compatriote HBOS, tout en annonçant une augmentation de capital réservée à l'Etat de 17 milliards de livres. HBOS et la Lloyds participeront ainsi au plan du gouvernement en cas de succès de leur fusion, a précisé le Trésor. Lloyds va augmenter son capital de 5,5 milliards de livres et HBOS, le sien, de 11,5 milliards de livres. Au terme de l'opération, le Trésor britannique détiendra 43,5 pc du capital de la nouvelle entité, avec deux administrateurs à son conseil. (D'après Reuters)

Sur le même sujet