Rome dépensera ce qu'il faudra

L'Italie dépensera

L'Italie dépensera "autant que nécessaire" pour aider les banques et garantir leur financement, notamment auprès de la Banque d'Italie ou sur le marché interbancaire, a assuré lundi le ministre des Finances Giulio Tremonti, à l'issue d'un conseil des ministres extraordinaire. Un montant pouvant aller jusqu'à 40 milliards d'euros est d'ores et déjà prévu par la Banque d'Italie. Pour le surplus, le gouvernement italien n'a pas donné de chiffre précis pour un fonds de garantie, comme l'ont notamment fait l'Allemagne, l'Espagne ou la France.

Concrètement, l'Etat italien apportera sa "garantie sur les financements concédés par la Banque d'Italie aux banques italiennes ou filiales de banques étrangères installées en Italie afin d'affronter cette grave crise de liquidité", a expliqué le ministre Tremonti. La Banque d'Italie effectuera notamment des opérations d'échange ("swap"), contre un taux d'intérêt, de ses titres contre des titres de moindre valeur des banques, afin que ces dernières puissent se refinancer auprès de la Banque centrale européenne, a expliqué le gouverneur de la Banque d'Italie, Mario Draghi. La Banque d'Italie pourra débourser pour cela jusqu'à 40 milliards d'euros. Le ministère de l'Economie "pourra aussi apporter, toujours à des conditions de marché, la garantie de l'Etat sur les opérations de prêts entre les banques et des (sociétés) privées, même non bancaires", a ajouté M.Tremonti. (D'après AFP)

Sur le même sujet