Wall Street poursuit son rebond

La Bourse de New York a ouvert en forte hausse mardi, au lendemain d'un redressement spectaculaire, alors que les autorités américaines ont annoncé qu'elles allaient entrer au capital d'une série d'institutions financières: le Dow Jones gagnait 3,73% et le Nasdaq 2,24%.

BELGA

La Bourse de New York a ouvert en forte hausse mardi, au lendemain d'un redressement spectaculaire, alors que les autorités américaines ont annoncé qu'elles allaient entrer au capital d'une série d'institutions financières: le Dow Jones gagnait 3,73% et le Nasdaq 2,24%.

Vers 13H40 GMT, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) prenait 350,53 points, à 9.738,14 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 41,30 points, à 1.885,55 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 progressait de 3,93% (39,42 points), à 1.042,77 points. Lundi, Wall Street avait effectué une remontée spectaculaire et historique après les interventions massives des gouvernements européens et américain pour rétablir la confiance: le Dow Jones avait gagné 11,08%, une hausse inédite depuis les années 30, le Nasdaq 11,81% et le S&P 500 11,58%. "Les intervenants réagissent au projet du gouvernement américain d'injecter 250 milliards de dollars dans les plus grandes banques du pays pour apporter de la stabilité au système", ont commenté les analystes de Schaeffers.

Le secrétaire au Trésor américain Henry Paulson a annoncé mardi matin que l'Etat fédéral américain débloquait 250 milliards de dollars pour entrer au capital d'institutions financières dont neuf des plus grandes banques américaines. Autre mesure de soutien aux banques, la banque centrale va être garante des prêts à court terme des entreprises.

De son côté, l'organisme fédéral américain d'assurance des dépôts bancaires (FDIC) a annoncé qu'il allait assurer les nouvelles dettes prioritaires (nouveaux emprunts obligataires leur permettant de se refinancer) des banques pendant une durée de trois ans.

Sur le même sujet