L'euro se ressaisit face au yen

L'euro est tombé jeudi, sur les marchés asiatiques, à son plus bas niveau depuis plus de six ans sous les 124 yens avant de reprendre un reprendre un peu de terrain face à la monnaie japonaise, tandis qu'il reculait face au dollar, plombé par les craintes de récession en Europe, selon les cambistes.

AFP

L'euro est tombé jeudi, sur les marchés asiatiques, à son plus bas niveau depuis plus de six ans sous les 124 yens avant de reprendre un reprendre un peu de terrain face à la monnaie japonaise, tandis qu'il reculait face au dollar, plombé par les craintes de récession en Europe, selon les cambistes.

Vers 07H45 GMT, la devise européenne s'échangeait à 124,66 yens, contre 125,82 yens mercredi soir New York. A 04H00 GMT, il s'échangeait à 123,60 yens, son plus bas niveau depuis décembre 2002. L'euro s'échangeait à 1,2787 dollar contre 1,2867 mercredi vers 21H00 GMT à New York. Il était brièvement tombé à un nouveau plus bas depuis le 7 novembre 2006, à 1,2728 euro pour un dollar. L'euro est passé mercredi à New York sous le seuil symbolique de 1,30 dollar pour la première fois depuis février 2007, en raison d'un regain de craintes de récession et de divergences entre Européens quant à la réponse à apporter à la crise.

Par rapport à son record historique de la mi-juillet, à 1,6038 dollar, la monnaie unique a perdu environ 20% de sa valeur. Le billet vert a légèrement reculé jeudi à 97,48 yens, contre 97,79 la veille à New York. Et la livre se redressait également après avoir fortement chuté mercredi face au dollar à un plus bas depuis septembre 2003, après que le Premier ministre britannique Gordon Brown a reconnu que le Royaume-Uni n'échapperait sans doute pas à la "récession".

"L'impression actuelle à l'égard de l'Europe est complètement négative. Donc même si l'euro reprend des forces, cela constituera une excellente occasion de le vendre", a raconté un cambiste d'une grande banque japonaise, cité par Dow Jones Newswires. "Tout le monde veut dire que l'économie américaine est faible et c'est exact, mais ce qui surprend, c'est l'ampleur de la faiblesse des économies européennes", a dit Patrick Bennette, stratège chez Société Générale à Hong Kong. Selon des cambistes, l'euro pourrait continuer à s'effondrer face au yen.

"L'euro a trop été vendu mais il semble qu'il puisse encore reculer parce qu'il n'y a pas en ce moment de facteurs qui pourraient le soutenir", a estimé Masanobu Ishikawa, directeur à Tokyo Forex and Ueda Harlow, à Dow Jones Newswires. La devise britannique reculait face au dollar à 1,6285 dollar et gagnait un peu de terrain face à l'euro à 0,7852, contre 0,7894 la veille. La monnaie helvétique grimpait face à l'euro à 1,4923 franc suisse pour un euro, mais reculait face au dollar à 1,1670 franc suisse pour un dollar.

Sur le même sujet