L’iPod fête ses sept ans

L’âge de raison pour l’un des objets les plus emblématiques de notre époque. Le 23 octobre 2001, l’iPod était adoubé par les journalistes et allait conquérir le public. Retour sur une aventure technologique révolutionnaire. Vidéo de démonstration de l'iPod

L’iPod fête ses sept ans
©

L’objet, d’un design élégant comme seul Apple sait en concocter a séduit immédiatement les utilisateurs. Le gadget est ainsi entré dans la vie de tous, défini par sa mollette de défilement imaginée par Phil Schiller et ses fameux écouteurs blancs. Les boutons de navigation sont réduits à leur plus simple appareil. Le minimalisme de l’objet, son utilisation simple et efficace, son autonomie et sa capacité en mémoire le destinent à devenir un objet essentiel.

Mais à sa sortie, son prix dissuasif de 400 euros effraie et l’iPod ne fait pas que des émules. Pourtant, un mois après sa sortie, le baladeur numérique arrive en Europe.

Début 2003, les ventes ont déjà dépassé le cap des 700 000. Cette même année, la capacité de l’iPod passe à 30 go, soit une capacité de 7500 chansons. Désormais, l’iPod est une référence. A la fin de l’année, les ventes auront doublé. En effet, 1,4 million d’iPod auront été vendus.

En 2007, le nombre d’iPod vendus atteignait 119 millions. Baladeur numérique le plus vendu au monde, il est devenu incontournable. Les écouteurs blancs ont réussi ainsi à se mettre dans toutes les poches.

La vidéo de la présentation de l'Ipod, il y a sept ans par Steve Jobs.