Le gouvernement continue à soutenir l'accord avec BNP Paribas

Le premier ministre Herman van Rompuy a été très clair jeudi à la Chambre. Le gouvernement continue d'apporter son soutien à la convention avec BNP Paribas. Il n'envisage aucune alternative.

Belga

Le premier ministre Herman van Rompuy a été très clair jeudi à la Chambre. Le gouvernement continue d'apporter son soutien à la convention avec BNP Paribas. Il n'envisage aucune alternative.

Interrogé par le député CD&V Jenne De Potter, le premier ministre a déclaré: soit une majorité d'actionnaires approuve la transaction proposée avec BNP Paribas, soit une majorité privilégie la formule d'une banque d'Etat. Dans ce dernier cas de figure, Fortis Banque restera pour les années à venir à 100 pc entre les mains de l'Etat.

"Il n'y aura en aucun cas d'autres négociations, ni avec BNP Paribas, ni avec Fortis Holding", a-t-il insisté.

Sur le même sujet