Reynders: "Nous allons maintenant mettre les accords en oeuvre"

Le vice-premier ministre et ministre des Finances, Didier Reynders, s'est réjoui mercredi de l'approbation par 3/4 des actionnaires de Fortis Holding de l'accord passé entre l'Etat, BNP Paribas et la holding.

Belga

Nous allons maintenant mettre les accords en oeuvre

Le vice-premier ministre et ministre des Finances, Didier Reynders, s'est réjoui mercredi de l'approbation par 3/4 des actionnaires de Fortis Holding de l'accord passé entre l'Etat, BNP Paribas et la holding. "Nous allons maintenant mettre en oeuvre les accords conclus, terminer l'opération de closing et présenter à la Commission européenne les détails de l'opération", a-t-il dit.

M. Reynders a réagi mercredi en fin d'après-midi au vote favorable émis à Utrecht après celui intervenu la veille à Gand. Le vice-premier ministre a souligné que 3/4 des actionnaires de Fortis Holding avait accepté l'accord intervenu entre la holding, l'Etat et BNP Paribas.

"Nous allons maintenant mettre en oeuvre les accords conclus. Nous espérons terminer le closing dans le courant du mois de mai. Nous allons aussi présenter à la Commission européenne les détails opérationnels des accords", a dit M.Reynders.

"J'espère qu'on pourra maintenant développer le projet de bancassurance avec l'ensemble des acteurs, qu'il s'agisse de BNP Paribas et de ses actionnaires ou de la holding et de l'ensemble de ses actionnaires.

J'espère que, dans les mois et les années à venir, on pourra recréer de la valeur au sein de la banque et de l'assurance, poursuivre la protection des épargnants, donner des perspective à l'ensemble du personnel, limiter les risques pour le contribuable et répondre aux souhaits légitimes des actionnaires de retrouver une valeur pour leurs actions", a encore ajouté M. Reynders.

Sur le même sujet