Le panier de la ménagère a diminué de 3,34%

Le panier de la ménagère, un indice agrégé donnant une estimation des dépenses nécessaires à une famille moyenne au cours d'une semaine, valait au début du mois d'avril 554,10 euros. Depuis le mois d'août 2008, il a diminué de 3,34%.

placeholder
© Bauweraerts
BELGA

Depuis le mois d'août 2008, il a diminué de 3,34%. Selon les catégories, certains produits ont vu leur prix augmenter sensiblement, d'autres diminuer, indique le Centre de recherche et d'information des organisations des consommateurs (CRIOC).

Le panier de la ménagère est calculé tous les mois depuis septembre 2008 par une équipe du CRIOC. Début avril 2009, il indiquait une dépense de 554,10 euros par semaine.

Afin de calculer cet indice, le CRIOC relève les prix de 104 produits et services dans plusieurs magasins témoins répartis dans le pays. Cela lui permet d'avoir un aperçu de l'évolution des prix. Depuis le mois d'août 2008, le panier de la ménagère a ainsi diminué de 3,34%. Certains produits ont vu leur prix augmenter et d'autres diminuer.

Ce sont les légumes qui ont connu la plus grande augmentation de prix. Les laitues ont ainsi augmenté de 159,73%, les tomates de 130,65% et les poireaux de 88,22%. Dans un autre registre, les services postaux ont quant à eux augmenté de 9,26% et les Go Pass de la SCNB enregistrent une augmentation de 8,70%.

Les diminutions de prix se font davantage sentir pour les carburants, le gasoil de chauffage, le matériel informatique et audiovisuel ainsi que les hébergements. Le prix de location d'un logement de vacances a par exemple baissé de 47,56%, le diesel de 28,78%, et les cartes mémoire de 32,58%.

Les prix ont également fort varié en fonction des catégories de produits depuis août 2008. Un tiers des produits Premiers Prix (les marques 365 (Delhaize), Everyday (Colruyt) et N°1 (Carrefour) notamment), repris dans le panier de la ménagère a baissé, un autre tiers n'a pas varié et certains produits ont connu de fortes augmentations, notamment les produits laitiers.

Au niveau des marques de distributeur, 53% des produits présents dans le panier de la ménagère ont connu une augmentation tandis que 47% restaient stables.

Enfin, pour ce qui est des marques nationales, si 26% des produits ont baissé leur prix, quatre produits sur dix ont connu une augmentation et un sur trois n'a pas subi de variation significative.