Accord à la raffinerie Total, les employés licenciés sont repris

Un accord prévoyant la réintégration de 647 employés licenciés a été trouvé dans la nuit de jeudi à vendredi pour mettre fin aux grèves sauvages sur le site de la raffinerie Total de Lindsey (est de l'Angleterre) qui ont essaimé dans tout le Royaume-Uni depuis deux semaines, a-t-on appris de source syndicale.

Accord à la raffinerie Total, les employés licenciés sont repris
©EPA
BELGA

L'accord sera soumis lundi au vote sur le site même de la raffinerie. Les syndicats ont également reçu l'assurance que les milliers d'autres ouvriers de la construction qui avaient fait grève sur d'autres sites énergétiques en soutien à leurs collègues licenciés ne seraient pas sanctionnés. Les 51 employés dont le licenciement avait provoqué le conflit se verront par ailleurs offrir des emplois.

Les Bayliss, du syndicat Unite, a indiqué "qu'après des heures de négociations détaillées, il y avait de nouvelles propositions de retour au travail que les syndicats soumettront à leurs membres à Lindsey. Les détails seront présentés au personnel lundi", a-t-il précisé. Le syndicat GMB a indiqué qu'il recommanderait au personnel d'accepter l'accord.