Des appels mobiles par Wi-Fi

Mondial Telecom dit qu'il va faire entrer la téléphonie dans une nouvelle ère. Sortie officielle : 26 août.

Mateusz Kukulka

"Are you free after work on Wednesday July 1st to join a lucky few for a delicious talk ?" Voilà le début d’un message envoyé il y a quinze jours à une petite trentaine de blogueurs belges. Ce message était intitulé : The fourth mobile operator in Belgium. Dont le nom serait "Cherry". Mazette, rien que cela ! A ces blogueurs, "on" - via la toute jeune boîte de pub 1MD - leur demande d’être les " beta-testeurs" d’une toute nouvelle technologie. Tout leur sera expliqué le 1er juillet, à la piscine Nemo 33 à Uccle. D’ici là, une condition leur était imposée : se taire.

Ce "on" n’aura finalement pas attendu ladite date pour entrouvrir le couvercle de la marmite. Mondial Telecom a présenté son nouveau bébé lors du Betagroup - rencontre mensuelle entre web-entrepreuneurs, investisseurs et acteurs du Web - qui s’est déroulé mardi soir à l’Université Libre de Bruxelles.

La société belge Mondial Telecom et sa filiale HappyMany sont donc deux opérateurs en téléphonie fixe, mobile et fournisseur d’accès Internet qui agissent désormais sous la seule dénomination Mondial Telecom. Cette dernière a dévoilé une technologie qui allie communications traditionnelles et communications via le Wi-Fi Lors de la démonstration à l’ULB, l’orateur a carrément passé un coup de téléphone sans la moindre carte SIM, uniquement via le Wi-Fi.

"Nous annoncions qu’on allait lancer un produit révolutionnaire qui va transformer le domaine de la téléphonie, explique Bernard Noël de Burlin, CEO de Mondial Telecom. Eh bien, il arrive sur le marché."

Si la date officielle de présentation du produit est le 26 août, le CEO en dévoile déjà les grandes lignes. "En gros, lorsque le téléphone détectera du Wi-Fi, les communications passeront par le Wi-Fi, sinon il basculera sur le réseau de l’opérateur, explique-t-il. Tout cela avec un seul numéro de téléphone, une seule messagerie. Nous gérerons tout l’appel du début à la fin. Si, en cours de communication, le signal du Wi-fi devait se perdre, ce n’est pas grave, le téléphone basculera automatiquement sur le réseau GSM sans que l’utilisateur ne s’en rende compte."

Selon le CEO, cela pourrait réduire la facture de GSM de quelque 60 %. "Nous estimons que la plupart des gens passent une majorité d’appels téléphoniques de chez eux ou depuis leur bureau, précise-t-il. S’il y a le Wi-Fi partout, toutes les communications deviennent donc gratuites Ajouté à cela, nous cherchons à trouver le maximum d’accord avec les fournisseurs de réseaux Wi-Fi "

Autre avantage du système, à l’étranger, si l’on a accès au Wi-Fi, il n’y aura aucun frais de roaming...

Mais pour cela, il faudra attendre encore un peu moins de deux mois. D’ici là, la bande de blogueurs invitée mardi soir à Uccle pourra tester le nouveau concept et partager leurs impressions sur un blog tenu "secret". "Le but est d’améliorer le service que nous proposerons. Ce modèle participatif est unique pour un opérateur", conclut le CEO.