La rémunération de Votron à nouveau épinglée

L'ancien administrateur délégué du bancassureur Fortis, Jean-Paul Votron, a été choisi à la première place du classement annuel des 10 plus grands "scandales salariaux" établi par l'association néerlandaise de petits porteurs VEB.

Belga

L'ancien administrateur délégué du bancassureur Fortis, Jean-Paul Votron, a été choisi à la première place du classement annuel des 10 plus grands "scandales salariaux" établi par l'association néerlandaise de petits porteurs VEB (Vereniging van Effectenbezitters).

M. Votron doit sa première place au fait qu'il a perçu une rémunération de 4,3 millions d'euros en 2008 alors que les actionnaires de Fortis ont vu leur investissement dans le bancassureur partir en fumée après la débâcle boursière et le démantèlement, à l'automne, de Fortis.

L'ancien CEO de Fortis partage sa première place avec d'autres anciens administrateurs de Fortis, comme l'ancien CEO ad interim Herman Verwilst ou l'ancien directeur financier Gilbert Mittler. Jean-Paul Votron avait déjà obtenu la première place de ce classement particulier en 2007. Il avait alors reçu un bonus de 2,5 millions d'euros, censé saluer la reprise de la banque néerlandaise ABN Amro.