BNP Paribas enregistre un bénéfice de 1,6 milliard

Le groupe bancaire BNP Paribas a enregistré un bénéfice de 1,6 milliard d'euros au deuxième trimestre 2009, en hausse de 3 pc par rapport au premier trimestre 2009. Il est même en hausse de 6,6 pc si on compare à la même période de l'an dernier, annonce le groupe bancaire mardi.Vers notre dossier spécialRéagissez sur notre forum

BELGA
BNP Paribas enregistre un bénéfice de 1,6 milliard
©BELGA

Le groupe bancaire BNP Paribas a enregistré un bénéfice de 1,6 milliard d'euros au deuxième trimestre 2009, en hausse de 3 pc par rapport au premier trimestre 2009. Il est même en hausse de 6,6 pc si on compare à la même période de l'an dernier, annonce le groupe bancaire mardi.

C'est la première fois que la branche belge est reprise dans les résultats. Le bénéfice après impôts de BNP Paribas Fortis s'établit à 261 millions d'euros. L'intégration de BNP Paribas Fortis "qui constitue une étape décisive dans la réalisation du projet européen de BNP Paribas, se poursuit activement", indique Baudouin Prot, administrateur directeur général de BNP Paribas.

"La première étape de cadrage d'ensemble est désormais achevée" et la deuxième phase est d'ores et déjà lancée. Si le bénéfice de BNP Paribas au deuxième trimestre est en hausse par rapport à la même période en 2008, le bénéfice engrangé au premier semestre 2009 -3,162 milliards d'euros- est lui en baisse de 9,3 pc par rapport au premier semestre 2008.

Le Groupe consolidé a réalisé au deuxième trimestre 2009 un produit net bancaire de 9,993 milliards d'euros, en hausse de 32,9 pc par rapport au deuxième trimestre 2008. Sur l'ensemble du premier semestre 2009, le produit net bancaire s'élève à 19,470 milliards d'euros, soit une augmentation de 30,6 pc par rapport au premier semestre 2008.

Malgré la "forte hausse du coût du risque", la baisse du résultat d'exploitation, au deuxième trimestre 2009, est limitée à 8,6 pc et le résultat avant impôt, à 2,170 milliards d'euros, est en hausse de 4,6 pc par rapport au deuxième trimestre 2008.

Ramenée sur une base semestrielle, la baisse du résultat d'exploitation en 2009 se limite à 2,7 pc, à 4,133 milliards d'euros, par rapport au premier semestre 2008. Le résultat avant impôt pour le premier semestre 2009, à 4,460 milliards d'euros, accuse une baisse de 6,1 pc par rapport à la même période en 2008.