Fortis "dans la bonne direction"

L'intégration de Fortis Banque est, selon le mot du patron de BNP Paribas, un "élément phare" du deuxième trimestre du groupe français. La contribution de la banque belge aux résultats du groupe est, toujours selon Baudouin Prot, "très significative et donc très appréciable".

Ph.G.

L'intégration de Fortis Banque est, selon le mot du patron de BNP Paribas, un "élément phare" du deuxième trimestre du groupe français. La contribution de la banque belge aux résultats du groupe (lire ci-contre) est, toujours selon Baudouin Prot, "très significative et donc très appréciable", grâce à "une bonne activité de banque de détail et une bonne performance des activités de marché". Selon les dirigeants de BNP, Fortis Banque est désormais remise sur de bons rails. "Les activités de banque de détail avaient beaucoup souffert des départs de capitaux fin 2008", rappelle Jean-Laurent Bonnafé, le patron de Fortis Banque. "Mais depuis l'aboutissement de l'acquisition, la tendance s'est inversée. Le plan de relance adopté en Belgique, le changement de marque, notre campagne de communication ont remis la banque dans la bonne direction. L'objectif est à présent de faire rentrer à la maison, d'ici la fin de l'année, exactement ce qui en était sorti fin 2008." D'avril à juin, Fortis Banque a collecté 2,2 milliards d'euros auprès de sa clientèle individuelle. Les dépôts de la banque de détail sont ainsi revenus à 60,7 milliards d'euros, contre 58 milliards au premier trimestre. Mais ils dépassaient 71 milliards au deuxième trimestre 2008. Les crédits ont quant à eux atteint 54,3 milliards d'euros chez Fortis Banque, contre 51,1 milliards un an plus tôt. Si BNP Paribas a un seul grief à émettre à l'encontre de Fortis Banque, c'est peut-être au point de vue du ratio "tier one", qui détermine la proportion des fonds propres par rapport aux engagements de la banque. L'intégration de Fortis a pesé sur le "tier 1" de BNP à hauteur de 20 points de base, ce qui ne l'a pas empêché de prendre 50 points de base pour atteindre 9,3 % fin juin. L'objectif reste de le conserver à un niveau supérieur à 7,5 %. BNP Paribas affirme aussi présenter l'une des meilleures liquidités du marché, avec un rapport crédits-dépôts de 116 %, intégration de Fortis Banque comprise, et un écart par rapport aux taux de référence des marchés "le plus bas de l'industrie financière", dixit Prot, à 51 points de base. De quoi rassurer et faire revenir tous ceux qui avaient quitté Fortis Banque ?

© La Libre Belgique 2009

Sur le même sujet