Sony adopte un format ouvert pour les livres électroniques

Le géant japonais de l'électronique grand public Sony a annoncé jeudi avoir adopté un format ouvert pour sa librairie virtuelle et son livre électronique Sony Reader, concurrent du Kindle d'Amazon, permettant d'acheter des livres auprès de plusieurs librairies virtuelles. Vers notre dossier spécial

Sony adopte un format ouvert pour les livres électroniques
©AP
AFP

L'adoption du format ePub, norme ouverte créée par une communauté d'éditeurs et reconnue par l'organisation du secteur, l'International Digital Publishing Forum, "permettra à Sony de rendre sa librairie virtuelle compatible avec de nombreux appareils et de rendre les modèles Reader ouverts à différentes sources de contenus", a expliqué le groupe dans un communiqué.

Sony entend ainsi "faire un effort pour mettre un terme à la confusion dans le monde des livres virtuels", secteur qui n'est pas encore normalisé et où les marques concurrentes, à l'instar du leader Amazon avec son Kindle, imposent des formats fermés.

Le groupe japonais indique qu'il compte convertir sa librairie virtuelle au format ePub d'ici la fin de l'année. Il va aussi abandonner un logiciel sous licence de protection anti-copie sur son Reader pour installer à la place une plate-forme ouverte aux fonctions similaires, développée par l'éditeur de logiciels américain Adobe.

"Les consommateurs ne devraient pas avoir à se préoccuper de savoir quel appareil fonctionne avec quelle librairie", a fait valoir Sony. "Avec un format et une solution commune de protection des contenus, [les consommateurs] pourront faire leurs achats où ils le veulent sans se soucier de la librairie ou de l'appareil dont il s'agit", a ajouté le groupe.