Licenciements: la CSC réclame l'harmonisation des statuts

La CSC a réclamé dimanche l'harmonisation vers le haut des statuts d'ouvrier et d'employé, en réaction aux pertes d'emploi annoncées ou redoutées chez Opel, Bayer, DHL et "nombre de plus petites entreprises".

BELGA
Licenciements: la CSC réclame l'harmonisation des statuts
©Devoghel

Entre-temps, les employeurs doivent accepter que les ouvriers soient traités de manière similaire aux employés dans les dossiers de restructuration, réclame le syndicat chrétien. Pour lui, l'actualité démontre la nécessité urgente de mettre un terme à la discrimination dont sont victimes les ouvriers, qui sont toujours les plus touchés en cas de restructuration, en particulier à cause de leur très faible protection contre le licenciement, commente la CSC.

De janvier à octobre derniers, 28.001 emplois ont déjà été perdus, selon la CSC, qui précise que le pic n'a pas encore été atteint d'après le bureau du plan et la Banque nationale. L'année prochaine devrait voir supprimer 90.000 emplois.

Le syndicat en appelle à une politique forte pour l'emploi, dénonçant une nouvelle fois la prolongation des mesures de crise et des économies drastiques rapides. Le gouvernement fédéral et les syndicats se rencontreront lundi matin pour discuter de la vague de restructurations touchant le pays.