La "bad bank" de Fortis lève 4,3 milliards d'euros

Royal Park Investments (RPI), le véhicule créé pour abriter les crédits structurés de l'ex-Fortis Bank, a réussi à lever 4,3 milliards d'euros par le biais des investisseurs institutionnels.

BELGA
La "bad bank" de Fortis lève 4,3 milliards d'euros
©BELGA

RPI a placé ses titres, sous forme de "papier commercial" essentiellement aux Etats-Unis et, dans une moindre mesure, en Europe. La société, qui appartient à Fortis Holding, à l'Etat belge et à BNP Paribas, peut être considérée comme l'unique "bad bank" en Belgique.

Peu avant la fin de l'année, une période habituellement peu propice à ce genre d'opérations, RPI a réussi à placer environ 2 milliards d'euros. L'opération a probablement profité de la garantie de l'Etat sur les titres.